Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/maisonrg/public_html/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2854

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/maisonrg/public_html/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2858

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/maisonrg/public_html/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3708
Le Kiwaï de l'Adour, une douceur sucrée méconnue | FAMILLE RIVIERE GAHAT | Préparations fruitées, tartinables, soupes, jus 100% artisanal à Lescar
Create an Account

Shopping cart

Close

Votre panier est vide.

9 juillet 2019

Présentation de ce fruit pas comme les autres


Originaire d’Asie orientale, cette plante grimpante, très vigoureuse, donne naissance à des fruits également nommées ‘kiwi de Sibérie’ ou ‘baie de kiwi’. Ces petites baies ovales poussent en grappes, mesurent environ 2,5 cm de diamètre et pèsent de 7 à 12 grammes. La peau du kiwaï n’est pas velue, et n’exige aucun épluchage. Sa chair est encore plus sucrée et riche en vitamines  que celle du kiwi.

Véritable bombe de vitamine C (jusqu’à 400 mg par 100gr), le kiwaiï a d’autres atouts en poche comme par exemple de hautes teneurs en oligo-éléments : potassium, calcium, magnésium ou encore fer.

Cultivé dans le berceau du fleuve, entre montagne et océan, le Kiwaï de l’Adour tient sa qualité exceptionnelle d’un terroir réputé pour son caractère. C’est un fruit très apprécié des grands chefs étoilés.

Kiwaï de l'Adour

Nous nous sommes décidés à sublimer cette production d’exception dans une préparation culinaire fruitée à la texture unique et d’une saveur légèrement acidulée : kiwaï de l’Adour


Un peu d’histoire


Fruit d’une liane, le kiwi fut découvert en Chine au moins 1000 ans av. J.-C. C’est au 19ème siècle qu’il est importé en Nouvelle-Zélande. D’abord connu sous le nom de « groseille de Chine », les Néo-Zélandais le nomment alors comme l’oiseau du même nom, véritable emblème du Pays, dont le plumage rappelle la texture du fruit.

Situé au pied des Pyrénées, le bassin homogène des pays de l’Adour fut dans les années 70 le point de départ de la culture des kiwis en France. Exigeant un climat océanique, des sols bien drainés, limoneux et humides en profondeur, le kiwi trouve les conditions favorables à son développement dans le bassin de l’Adour. C’est Henri Pedelucq, originaire de Peyrehorade, qui réussit à l’acclimater pour le première fois en 1965.


Une origine indiscutablement propice


Le bassin de l’Adour prend naissance dans la fonte des neiges des Pyrénées, dont les eaux s’écoulent avec force jusqu’à découper la grande plaine, entre Pyrénées–Atlantiques et Landes. L’irrigation y est donc naturellement parfaite. Le climat océanique, doux et tempéré, allié au savoir-faire de nombre de producteurs, permettent une récolte tardive de fruits particulièrement fondants, juteux et sucrés.

L’aire géographique de l’I.G.P. s’étend de l’ouest du département du Gers jusqu’au nord du Pays Basque, en passant par le sud des Landes. Devenu symbole économique des pays de l’Adour, plus de 320 producteurs passionnés se consacrent à la culture du kiwi : ¼ de la production française provient donc du plus grand terroir kiwicole national.

Fruit d’exception, le Kiwaï de l’Adour est le seul à posséder la double certification  I.G.P (depuis 2009) et Label Rouge (depuis 1992), garants d’un haut niveau de qualité, reconnu au niveau international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top